Accompagnement des mutations économiques

Maintenir les salariés dans l’emploi et conserver les compétences

Comment anticiper et accompagner les mutations économiques (environnement économique, technologique et réglementaire soumis à des évolutions permanentes) que vivent au quotidien les entreprises ?
Pour maintenir les salariés dans l’emploi et conserver les compétences dans un contexte économique difficile, des dispositifs sont proposés : activité partielle, plan de sauvegarde de l’emploi, obligation de revitalisation des territoires, contrat de sécurisation professionnelle (CSP), congé de reclassement, congé de mobilité, etc.

La démarche d’appui aux mutations économiques du ministère du Travail

L’anticipation de ces mutations économiques implique une prospective sur les évolutions futures des secteurs, des territoires et des métiers afin d’adapter le plus en amont possible, les axes de développement, les organisations des entreprises et du travail ainsi que les compétences des salariés.
Le ministère du Travail mène une démarche d’appui aux mutations économiques (AME) pour cela, mobilisable au niveau des branches professionnelles, des territoires ou de l’entreprise avec notamment la signature d’Engagements de développement de l’emploi et des compétences (EDEC).
Cette démarche est mise en œuvre grâce à des outils tels que les Contrats d’études prospectives (CEP), les Actions de développement de l’emploi et des compétences (ADEC), le FNE-Formation, le conseil RH TPE/PME, etc. Des démarches de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétence (GPEC) peuvent également être réalisées au niveau de l’entreprise, d’une branche professionnelle ou d’un territoire.