Salon « Paris pour l’emploi » : mobilisation en faveur de l’emploi

Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social s’est rendue au salon «  Paris pour l’emploi  » le jeudi 1er octobre. 

Près de 2 000 responsables des ressources humaines issus de 500 entreprises et collectivités se sont mobilisés en s’installant à la Concorde (Paris 8e) lors de cette 13e édition. 10 000 offres d’emploi étaient proposées.

JPEG - 235.1 ko

La Ministre est allée à la rencontre de Cap Emploi 75 et HANDIEM, opérateur et entreprises qui s’engagent en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

« Les personnes porteuses d’un handicap sont deux fois plus touchées par le chômage avec un taux de chômage de plus de 20 % - soit plus du double par rapport à la population générale. C’est injuste et inacceptable », a déploré la Ministre, réaffirmant l’engagement du Gouvernement pour développer l’emploi des personnes en situation de handicap.

Puis, la Ministre a échangé sur la filière des métiers du grand âge, qui constitue un fort potentiel d’emploi, avec Jean-Alain MARGARIT, président du SYNERPA « syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées » et Florence ARNAIZ-MAUME déléguée générale.

Myriam El Khomri a également signé la convention sur le développement de l’apprentissage sur le métier de psychomotricien.

JPEG - 156.8 ko

La Ministre s’est rendue sur le stand de Pôle emploi.

« L’emploi est la priorité de ce gouvernement », a rappelé la Ministre.

Ensuite, la Ministre a rencontré des cabinets de conseil RH et les structures qui favorisent la promotion et l’égalité des chances des diplômés issus des quartiers populaires. Myriam El Khomri a notamment échangé avec les responsables du cabinet de recrutement Mozaïk RH et de l’association NQT « Nos quartiers ont des talents ».

Selon la Ministre, les quartiers populaires connaissent « les plus forts taux de chômage – que ce soit dans les banlieues des grandes agglomérations, dans les petites villes en milieu rural, dans les bassins miniers, dans les outre-mer ou même dans certains centres villes. Le taux de chômage y est deux fois plus élevé que partout ailleurs et peut atteindre jusqu’à 40% chez les jeunes. »

« Notre pays regorge de talents, de créativité », a déclaré la Ministre, après avoir félicité les jeunes.

JPEG - 211.4 ko

Puis, la Ministre a terminé sa visite par l’espace « Alternance, formation », où elle a discuté avec les responsables de l’ANFA « Association Nationale pour la Formation Automobile ».

Chiffres clés sur l’activité de l’ANFA 
  • + de 500 000 jeunes informés sur les différents métiers du secteur 
  • + de 54 000 jeunes formés 
  • 19 470 apprentis 
  • 651 tuteurs et maîtres d’apprentissage accompagnés et formés 
  • 2 231 formateurs et enseignants bénéficiant d’actions de perfectionnement 
  • 400 établissements de formation subventionnés 
  • 43 CFA pilots