Un plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale

Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a participé, lundi 21 janvier 2013, au Comité interministériel de lutte contre les exclusions (CILE), présidé par le Premier ministre.

Engagement de campagne du Président de la République, annoncé par le Premier ministre dans son discours de politique générale le 3 juillet dernier, et durant la Grande Conférence Sociale des 9 et 10 juillet derniers, le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a été officiellement adopté lors de cette réunion du CILE.

Ce plan est le fruit d’un véritable travail de concertation inédit avec l’ensemble des acteurs des politiques de solidarité : les services de l’État, les collectivités territoriales, les associations, les partenaires sociaux, les chercheurs et experts, ainsi que les personnes en situation de pauvreté elles-mêmes.

Il s’articule autour de 3 grands axes de réforme :
- Réduire les inégalités et prévenir les ruptures ;
- Venir en aide et accompagner vers l’insertion ;
- Coordonner l’action sociale et valoriser ses acteurs.

Et, pour chacune des mesures proposées, un ministère chef de file a été identifié. S’agissant du volet « emploi et travail », Michel Sapin a rappelé que le Gouvernement menait une politique globale de lutte contre la précarité et de renforcement des droits des salariés, portée notamment par l’accord sur la sécurisation de l’emploi et le contrat de génération, qui visent à refaire du CDI à temps plein la norme pour l’ensemble des embauches.

Parce que des marchepieds sont nécessaires pour l’accès à l’emploi des personnes les plus en difficultés, le ministre a confirmé le maintien d’un volume élevé de contrats aidés et annoncé l’allongement de la durée moyenne à 12 mois pour tous les nouveaux contrats signés. Il a également rappelé le rôle crucial de l’insertion par l’activité économique et le projet du Gouvernement de simplifier les financements du secteur.

Parmi les dispositifs phares, a été confirmée, l’instauration d’une « garantie » jeunes pour les 18-25 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation, et en situation de grande précarité.

pdf plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale Téléchargement (590.3 ko)
pdf Fiche de synthèse du plan pluriannuel Téléchargement (33.2 ko)