Recherche d’emploi et accueil des enfants en crèche : une conciliation possible

Ce lundi 30 mai, Myriam EL KHOMRI, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et Laurence ROSSIGNOL, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, inauguraient la crèche à vocation d’insertion professionnelle (VIP) « A petits pas », dans le 18e arrondissement de Paris. Une initiative innovante pour aller au-devant des familles et des enfants éloignés des modes d’accueil et qui en ont le plus besoin.

Inauguration de la crèche crèche à vocation d’insertion professionnelle (VIP)  avec Laurent Rossignol - 30 mai 2016

Une solution d’accueil adaptée pour permettre aux parents de renouer avec l’emploi.

La France dispose de 403 700 places d’accueil collectif dans près de 11 500 établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE). Depuis 2012, 60 000 places supplémentaires ont été créées. Pour aller encore plus loin et parce que des personnes en insertion professionnelle peuvent avoir besoin d’un mode d’accueil, de nombreuses initiatives sont développées. Par exemple, 10 crèches à vocation d’insertion professionnelle ont été ouvertes en Ile-de-France afin d’offrir une solution d’accueil aux enfants et un accompagnement soutenu des parents dans la recherche d’emploi. Myriam EL KHOMRI et Laurence ROSSIGNOL inauguraient ce jour la première crèche à vocation d’insertion professionnelle parisienne et ont annoncé l’accord signé pour déployer le modèle des crèches VIP sur l’ensemble du territoire national. L’objectif est d’atteindre, pour l’année 2016, l’adhésion à cette charte de 100 crèches à vocation d’insertion professionnelle. (ci-joint la charte)


Lutter contre le chômage de longue durée en levant les freins à l’emploi.

En février 2015, le Gouvernement a présenté le plan « Nouvelles solutions face au chômage de longue durée », dont l’un des volets est de permettre à chacun de surmonter les obstacles de la vie personnelle qui freinent la recherche d’emploi et empêchent de retrouver un travail. C’est dans ce cadre que se déploient notamment la garantie des loyers pour les chômeurs qui acceptent de déménager pour reprendre un emploi est un moyen efficace pour faciliter la mobilité ou la prestation Déclic pour l’action mise en œuvre par l’AFPA pour les jeunes qui intègrent des prestations d’hébergement et de restauration, de développement des compétences, d’appui social et d’accès à la citoyenneté. C’est dans cette logique que s’inscrivent les crèches à vocation d’insertion professionnelle qui accueillent pour une durée de 6 mois les enfants des demandeurs d’emploi (pour au moins 30% de leurs effectifs), prioritairement ceux issus des familles monoparentales ou résidant dans les quartiers politiques de la ville, qui s’engagent dans une démarche d’accompagnement global avec Pôle emploi pour leur recherche d’emploi. Elles participent aussi à l’action du Gouvernement pour développer les solutions d’accueil qui permettent de concilier vie familiale et professionnelle et font la force de la politique familiale française.

pdf Charte relative aux crèches à vocation d’insertion professionnelle Téléchargement (2.9 Mo)