Les demandeurs d’emploi en mars 2015

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A (sans aucune activité dans le mois) a augmenté de 15 400 personnes (+0,4 %) au mois de mars, pour s’établir à 3,5 millions en France métropolitaine. Sur les trois premiers mois de l’année, l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, a avoisiné 3 000 chaque mois en moyenne. Ce rythme de progression est près de quatre fois moins élevé que celui observé en 2014 et le plus faible enregistré depuis début 2011.

Malgré la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A (+1,0 %, soit +5 200 personnes par rapport au mois de février), leur nombre reste orienté à la baisse au 1er trimestre (-0,7 %, soit -3 800 jeunes).

Le début d’année 2015 demeure une phase d’amélioration de la tendance, même si elle ne suffit pas à obtenir, pour le moment, une baisse régulière du nombre de demandeurs d’emploi. Signe positif : Les déclarations d’embauches de plus d’un mois depuis le début de l’année progressent (+1,6% selon l’Acoss), en particulier dans les TPE.

Les mesures adoptées commencent à porter leurs fruits et le gouvernement poursuit son effort de soutien et d’enrichissement de la croissance en emplois.

Ainsi la loi de sécurisation de l’emploi, dont le bilan a été engagé avec les partenaires sociaux le 3 avril dernier, a permis d’améliorer le fonctionnement du marché du travail en alliant capacité d’adaptation pour les entreprises et protection des salariés.

De même la mobilisation des contrats aidés et la mise en place des emplois d’avenir permettent à des centaines de milliers de personnes éloignées de l’emploi de retrouver une activité. Les contrats starters vont être déployés dès le mois de mai en direction prioritairement des jeunes issus des quartiers prioritaires et je réunirai prochainement les principaux employeurs du secteur non marchand afin qu’ils s’engagent de manière ambitieuse à accueillir des bénéficiaires de contrats aidés et des jeunes en service civique.

Le projet de loi relatif au dialogue social et à l’emploi apportera également sa contribution au développement de l’emploi.

La création de la prime d’activité encouragera la reprise d’un emploi ou l’augmentation de l’activité des salariés les plus modestes. Pour la première fois, les jeunes actifs y seront éligibles.

Enfin en juin prochain, le gouvernement organisera une conférence économique et sociale consacrée aux TPE et PME pour y favoriser l’entrepreneuriat et soutenir la dynamique de création d’emplois.

Annexe 1 : Evolution mensuelle moyenne par trimestre des demandeurs d’emploi en catégorie A

Annexe 1 : Evolution mensuelle moyenne par trimestre des demandeurs d'emploi en catégorie A

- Tous les chiffres publiés par la DARES