Retour sur le séminaire : prévention des expositions des travailleurs à l’amiante

Le 10 octobre 2017, la Direction Générale du Travail a organisé un séminaire intitulé « Prévention des expositions des travailleurs à l’amiante - Piloter, repérer, connaître, former, contrôler », dans les locaux du ministère des Solidarités et de la Santé.

JPEG - 15.7 ko

Cette journée, organisée avec l’OPPBTP et l’INRS, a rassemblé un large public composé d’agents du système d’inspection du travail, de partenaires sociaux, de professionnels de l’amiante (entreprises, laboratoires, organismes de formation, …), de préventeurs, …

Elle a été l’occasion d’échanges concrets et riches entre le public et les intervenants, investis dans les différents chantiers normatifs, techniques ou réglementaires engagés par la DGT afin d’assurer l’effectivité de la réglementation.

PNG - 378.2 ko
Yves Struillou, Directeur général du travail, a conclu la journée

La matinée a ainsi été rythmée par :
• une présentation par le pôle amiante de la DGT, du bilan de la mise en œuvre de la réglementation 2012-2017 et des perspectives à 2020 ;
• une table ronde sur la mise en œuvre du repérage avant travaux, pierre angulaire de la prévention des risques liés à l’amiante, en termes de sécurité sanitaire, juridique et économique : comment, en effet, mettre en œuvre des moyens de prévention adaptés, sans avoir au préalable pu identifier la présence ou l’absence d’amiante ? ;
• un témoignage par une inspectrice du travail de la Direccte Bourgogne-Franche-Comté sur l’action de contrôle des organismes de formation de la sous-section 4, qui vise à vérifier l’application effective de la réglementation et à inciter les organismes de formation à se conformer aux exigences réglementaires ;
• une table ronde sur la création des titres professionnels du désamiantage qui répond à l’exigence de professionnalisation des activités de désamiantage.

PNG - 528.9 ko

Les premiers résultats de la campagne de mesurages sur chantiers, CARTO Amiante, qui a pour objectif d’établir une cartographie de l’empoussièrement aux fibres d’amiante des processus de travail les plus courants du BTP, en sous-section 4 ont été présentés l’après-midi. Cette action s’appuie actuellement sur l’analyse de près de 650 candidatures qui ont abouti à l’exploitation et la présentation des premiers résultats de 6 situations de travail.

A l’issue des échanges relatifs à la méthodologie du projet, au point de vue des différentes parties-prenantes sur ses apports et aux suites qui y seront données, Yves Struillou, Directeur général du travail, a conclu la journée.

Découvrez le séminaire en replay grâce aux vidéos ci-dessous :