Pour des chances égales de partir en Erasmus pour les apprentis

Vendredi 19 janvier, Jean Arthuis, député européen, a remis à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, son rapport sur les moyens de développer la mobilité européenne des apprentis, lors de la visite du CFA des Compagnons du Devoir et du Tours de France à Pantin.

PNG - 360 ko

Les 5 mesures déjà retenues par Muriel Pénicaud, ministre du Travail

  • Sécuriser l’apprenti pendant la mobilité en lui permettant d’être autonome financièrement et en lui garantissant sa couverture sociale pendant la mobilité ;
  • Garantir la réciprocité en améliorant les conditions d’accueil pour les apprentis étrangers ;
  • Reconnaître, pour l’obtention du diplôme, les périodes de formation à l’étranger, comme c’est déjà le cas pour les étudiants ;
  • Transférer la responsabilité de l’apprenti à l’entreprise d’accueil ;
  • Sécuriser et augmenter les crédits Erasmus dans la prochaine négociation sur le cadre financier européen. Car si c’est une condition insuffisante, c’est une condition indispensable au renforcement de la mobilité européenne.

Erasmus fête ses 30 ans. En 2017, le programme a bénéficié à 43 000 étudiants. Dans le même temps, seuls 6 800 apprentis ont eu la chance de partir en mobilité à l’étranger et, le plus souvent, pour de courtes périodes. L’ambition de la ministre est de lever les freins à la mobilité pour porter, d’ici à 2022, à 15 000 le nombre d’apprentis partant en Erasmus.

C’est pourquoi Muriel Pénicaud confiait, en juillet dernier, à Jean Arthuis, député européen, la mission de formuler des propositions pour permettre d’ouvrir la voie aux mobilités longues et de développer l’Erasmus de l’apprentissage pour tous. Parmi les 16 propositions qu’il a remises à la ministre, Muriel Pénicaud en a retenu d’ores et déjà cinq.

"La levée des obstacles et freins à la mobilité (au moins 6 mois) des apprentis en Europe modernise l’image de l’apprentissage, promeut les bonnes pratiques, assure aux jeunes européens l’accès à la vie professionnelle." Jean Arthuis, député européen et auteur du rapport

Des apprentis partis en mobilité en Europe et de jeunes européens accueillis
A cette occasion, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Jean Arthuis ont échangé avec des jeunes apprentis partis en mobilité en Europe, des jeunes européens accueillis en France, des CFA engagés dans les projets de mobilité et des entreprises convaincues par les atouts de la mobilité pour leurs apprentis.

PNG - 347.5 ko

Photos : Valérie Couteron