Médecin Inspecteur du travail : la santé des salariés, un enjeu de santé publique

Le ministère recrute 28 médecins Inspecteur du travail dans toute la France. Ces professionnels travaillent à la protection et au suivi des salariés. Un enjeu de santé publique. Rencontre avec le Docteur Ichou, ancien médecin du travail, en exercice depuis près de 5 ans.

JPEG - 70.8 ko

Il y a encore cinq ans, le Docteur Ichou était médecin du travail et n’avait qu’une vision partielle du métier qu’il exerce maintenant. C’est un coup de téléphone à un ancien confrère, devenu médecin inspecteur du travail qui a été le déclencheur.

« J’ai appris énormément ces cinq dernières années. Le métier de médecin inspecteur du travail donne une large ouverture sur les questions de santé au travail.  »

Au côté des professionnels de santé au travail

Aujourd’hui et au quotidien, il répond aux questions de ses anciens confrères et travaille en lien avec ses collègues inspecteurs et médecins inspecteurs du travail. Auprès des médecins du travail, il s’agit d’apporter conseils et soutien face à des situations individuelles ou collectives qui font peser des risques sur la santé des salariés.

JPEG - 108.5 ko

« En Ile-de-France, nous nous répartissons les secteurs pour contrôler et suivre les services de santé au travail, mais également pour soutenir, accompagner et conseiller les médecins du travail. »

Avec le système d’inspection du travail, le dialogue va dans les deux sens. Ici, ce sont de nouveaux matériaux dont il faut faire étudier les dangers potentiels. Là, ce sont des méthodes de management qui pourraient entraîner des risques psycho-sociaux. Ailleurs, après qu’un un accident soit survenu, il s’agit de faire vérifier les conditions de travail.

JPEG - 78.6 ko

« L’intérêt du collectif, c’est qu’on apprend des autres et, en confrontant nos points de vue, on peut améliorer la prévention et la santé des salariés. »

De la délivrance des agréments aux plans de santé régionaux

Au côté de ces interventions ponctuelles, le médecin inspecteur veille à ce que les services de santé au travail disposent des moyens nécessaires à la protection et au suivi des salariés face aux risques en entreprise, qu’ils soient technologiques, liés aux rythmes (travail de nuit par exemple) ou de tout ordre. Cette mission conduit à la délivrance des agréments.

A ces missions s’en ajoutent de nouvelles qui valorisent l’expérience et l’expertise de ces médecins spécialistes, en particulier l’élaboration des plans régionaux de prévention et de santé au travail. Des plans qui prennent en compte l’impact du travail sur la santé des Français. Les enjeux de santé publique ne s’arrêtent pas aux portes des entreprises.

// Le Docteur Ichou travaille à la Direccte Ile-de-France