Ils ont eu la Garantie jeunes

La Garantie jeunes est, depuis le 1er janvier, généralisée à toute la France. Mais avant cela, plusieurs départements l’ont expérimentée. Ils sont jeunes, à présent en formation ou en emploi et ont entre 16 et 26 ans. Ils racontent comment leur engagement a été récompensé.

PNG - 89.4 ko

Laura a 21 ans. Après un bac pro secrétariat, elle a fait un an de droit, « parce que le droit mène à tout. » Il y avait plein de métiers qui l’attirait : de journaliste à comptable en passant par assureur. La Garantie jeunes lui a donné la possibilité d’en essayer six (!) au long de courts stages. Aujourd’hui, elle travaille pour les Maisons Familiales et Rurales de l’Aude. Elle apporte son aide aux familles pour de petits projets, avec le micro-crédit, ou pour partir en vacances, au travers d’une bourse solidaire.

PNG - 94.2 ko

Pendant son parcours Garantie jeunes, Alizée a participé à beaucoup d’ateliers. Elle s’est investie pour elle-même mais aussi pour les autres. Elle les a aidés à rédiger leur CV ou leur lettre de motivation par exemple. Et elle a reçu leur aide en retour. « Il y a de l’entraide, je me suis sentie utile. » Aujourd’hui, Alizée est en BTS négociations et relations commerciales, en alternance. Elle passe la moitié de son temps à l’école et, l’autre moitié, elle travaille dans une mutuelle.

PNG - 109.8 ko

Depuis neuf mois, Amadou travaille dans une supérette. Il est apprécié des clients et sait les fidéliser par son sourire, ses petites attentions. Il est employé libre-service. Il a choisi cette voie parce qu’il aime le contact et cet état d’esprit l’a guidé vers le commerce. Après un mois de formation avec la Garantie jeunes, il a fait trois mois de stage. « Il fallait que le patron voit comment je travaille. J’ai pu faire mes preuves. » Certains clients ne viennent plus maintenant que pour lui !

PNG - 95.9 ko

Maeva, c’est les enfants. L’an passé, elle a manqué son CAP Petite enfance de presque rien. Ça n’aide pas pour la confiance. Elle est allée à sa Mission locale. Là-bas, elle savait pouvoir trouver de l’aide. Elle est entrée dans le « parcours » Garantie Jeunes. Elle a participé à des ateliers. Elle est même montée sur scène. « Je suis plutôt réservée et je l’ai fait ! » Cette année, elle repasse son CAP et espère travailler dans une école maternelle, et pourquoi pas, un jour, dans une maternité.

Pourquoi « Garantie jeunes » ?

Garantie : En s’engageant dans la Garantie jeunes, vous avez la garantie d’un accompagnement vers l’emploi (et l’autonomie) et du versement d’une allocation.
Jeunes  : Notez bien, la Garantie jeunes ne s’adresse pas à tous les jeunes. Elle s’adresse à vous si vous avez entre 16 et moins de 26 ans, que vous n’avez pas d’emploi, que vous n’êtes plus à l’école et ne suivez pas de formation. Vous pouvez alors vous renseigner à la Mission locale la plus proche, avec notre annuaire.
Pour tout savoir de la Garantie jeunes