Contrat de génération : remise de trophées à des entreprises exemplaires

Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, en présence de François Hollande, Président de la République, a remis les 3ème Trophées contrat de génération, le 29 septembre 2015.


Le contrat de génération dans les entreprises… par MinistereTravailEmploi

Cette nouvelle édition a mis l’accent sur la qualité de la négociation et du dialogue social dans les entreprises de plus de 50 salariés, et sur le caractère ambitieux des actions et des indicateurs chiffrés.

« Les trophées mettent à l’honneur des entreprises qui se sont particulièrement illustrées dans la mise en place du contrat de génération », a félicité la Ministre, avant d’ajouter : « Les trophées sont un véritable laboratoire d’échanges de bonnes pratiques ».

JPEG - 157.2 ko

MANE et Convers Télémarketing, des entreprises exemplaires

Deux entreprises ont été récompensées :

  • Convers Télémarketing, pour les entreprises de 50 à 299 salariés ;
  • MANE, dans la catégorie des entreprises de 300 salariés et plus.

Au cours de la remise des trophées, les dirigeants et responsables de ressources humaines ont pu partager l’expérience de leur entreprise sur la mise en place du contrat de génération. Ils ont présenté l’accord contrat de génération qu’ils ont négocié ainsi que les pratiques initiées ou consolidées en matière de gestion de ressources humaines, d’insertion des jeunes, d’emploi des seniors ou de transmission des compétences.

MANE est une entreprise de plus de 300 salariés spécialisées dans les compositions parfumantes et des arômes dans les Alpes-Maritimes, PACA. L’accord contrat de génération a été conclu en septembre 2013 pour 3 ans.

JPEG - 152.3 ko

Pour cette entreprise familiale créée en1871, la transmission des compétences rares est cruciale.
« Notre entreprise s’est engagée dans l’insertion durable des jeunes et la transmission entre les générations », a expliqué Jean Mane, dirigeant de l’entreprise MANE.

Les éléments principaux ayant retenu l’attention du jury :
  • La précision et le volontarisme des engagements en matière d’embauche et de maintien en emploi
  • Le caractère pragmatique des initiatives déployées, notamment en termes de prévention des risques professionnels.
  • La volonté de transmettre les compétences clés de l’entreprise.

Convers Télémarketing est un centre de relation multi-clients à Nice, PACA. L’accord contrat de génération a été conclu en 2013 pour une durée de trois ans.

JPEG - 164.1 ko

Philippe de Gibon, Directeur Général de Convers Télémarketing, a déclaré : « Il a fallu du courage et de l’audace pour faire de l’innovation sociale », en expliquant qu’une bonne gestion du capital humain permet « la performance économique de l’entreprise et crée de la richesse ».

Les éléments principaux de l’accord ayant retenu l’attention du jury :
  • L’exemplarité du dialogue social
  • La diversité des actions concernant les jeunes et les seniors, en particulier la levée des freins périphériques pour l’accès à l’emploi et, pour les seniors, la prévention de la pénibilité et l’amélioration des conditions de travail.

Intégrer durablement les jeunes, en préservant les compétences

Rappelant que d’ici 2020, en moyenne 600 000 salariés âgés partiront en retraite chaque année, la Ministre a mis en avant l’importance de la transmission entre les générations, pour faire face au renouvellement des générations qui touchera les salariés, et préserver les savoir-faire.

La Ministre a par ailleurs souligné que "le contrat de génération permet de lutter contre le chômage des jeunes."

Plus de 50 000 jeunes sont ainsi entrés en CDI grâce à l’aide contrat de génération.

Aussi, de nombreux acteurs se sont déjà engagés pour la bataille de l’emploi via le contrat de génération. Aujourd’hui, des millions de salariés bénéficient déjà de mesures issues de ces accords. Myriam El Khomri a encouragé à poursuivre cet engagement en faveur de l’emploi : « nous devons poursuivre, aller plus loin, ne pas relâcher les efforts. Et le contrat de génération y contribue. »

14 907 entreprises sont couvertes par un accord ou un plan d’actions d’entreprise ou de groupe déposés. Aussi, près de 9 millions de salariés sont couverts par un texte.

Par ailleurs, 31 accords de branches ont été signés et étendus. 6,2 millions de salariés sont couverts via ces accords de branches.

JPEG - 145.9 ko

Enfin, rappelant la tenue de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris en décembre 2015, le Président de la République a conclu : « notre planète dépendra aussi de la place et des opportunités qu’on donnera aux jeunes générations. Il faut qu’il y ait de la solidarité entre les générations, c’est ça aussi l’idée du contrat de génération ».