Clotilde Valter rencontre les Apprentis d’Auteuil au lycée professionnel Charles de Foucauld de Schiltigheim (67).

Le 16 janvier 2017, Clotilde Valter s’est déplacée en Alsace pour visiter le lycée professionnel Charles de Foucault (Schiltigheim (67)) qui héberge l’unité d’apprentissage de la fondation des apprentis d’Auteuil.

Accueillie par M. Fratacci, préfet du Doubs, M. Steck, directeur du lycée et par Mme. Werey, directrice territoriale de la fondation des apprentis d’Auteuil, la ministre a échangé avec les jeunes et leurs éducateurs avant de visiter l’unité d’apprentissage et de rencontrer les responsables des CFA et des entreprises.

La fondation encadre 24 000 jeunes et offre une formation en apprentissage à 1 200 d’entre eux. En cherchant à développer la qualité de l’accompagnement des jeunes, elle inscrit ses ambitions au cœur du plan de relance de l’apprentissage qui s’attache à la qualité des formations dispensées. En fédérant les champs scolaires, socioéducatifs et socioprofessionnels des jeunes en un unique projet d’insertion professionnelle, la fondation des apprentis d’Auteuil augmente les chances de réussite des jeunes.
La ministre a particulièrement apprécié les moyens déployés pour améliorer la qualité de l’accompagnement des jeunes qui participe aussi à la prévention des ruptures de contrats d’apprentissage. Elle a souhaité valoriser les bonnes pratiques des CFA et inciter à leur inscription dans des démarches d’évaluation. Elle a aussi rappelé la complémentarité des différentes voies de formation professionnelle : sous statut scolaire, en apprentissage. Si le développement de l’apprentissage est en partie lié à la conjoncture économique, il repose avant tout sur une bonne orientation professionnelle des jeunes et suppose un engagement des entreprises dans la formation des jeunes.

JPEG - 146.6 ko