CAP digital ouvre la porte des start-ups aux jeunes diplômés

Toutes les start-ups françaises n’ont pas la surface médiatique d’un Blablacar ou d’un Critéo. En revanche, toutes recrutent des compétences spécifiques ou de haut-niveau pour assurer leur développement. Pour donner de la visibilité aux jeunes pousses, Cap Digital organise depuis 2014 « How I met my start-up ».

PNG - 448.8 ko

Un point sémantique d’abord. « How I met my start-up  » est une référence à la série « How I met your mother  » Dans cette série qui démarre en 2030, le héros raconte à ses enfants comment il a rencontré leur mère, se remémorant ces jeunes années. Vous l’aurez compris, Cap digital vise le coup de cœur entre de jeunes diplômés et des start-ups prometteuses.

Recruter des jeunes diplômés

Cap digital est un pôle de compétitivité francilien, spécialisé dans l’innovation. Son rôle est de faire collaborer entreprises, start-ups, investisseurs, laboratoires de recherche et collectivités pour accélérer le développement des jeunes pousses de la French Tech, les aider à s’internationaliser ou encore… à recruter. C’est pourquoi il a été créé en 2014 l’événement « How I met my start-up ».

Au cours de cette journée, les TPE-PME qui manquent de notoriété ouvrent leurs portes aux étudiants pour découvrir, de l’intérieur, leurs métiers et leurs spécialités. Le programme invite des jeunes issues d’universités, d’écoles professionnelles ou de grandes écoles à échanger avec des professionnels investis dans des technologies des médias, de l’éducation, de la santé ou encore du sport.

PNG - 422.6 ko

Des métiers qui se précisent

Autres actions menées par Cap Digital : un job dating entre start-up et étudiants ou encore le Ed Fab, sa structure spécialisée dans l’éducation. Basé à Saint-Denis, ce laboratoire vise à attirer de nouvelles compétences et à former des jeunes aux métiers du numérique.

Des nouveaux métiers dont les dénominations et les contours se précisent. Récemment, le référentiel « Vision prospective partagée emploi et compétences de la filière du numérique » dirigé par France Stratégie et le Céreq auquel a collaboré Cap digital est venu dresser un portrait des métiers de demain.

Pour attirer des jeunes vers les start-ups, les faire connaître est un premier pas. Il faut encore faire connaître les métiers qu’elles proposent.

PNG - 418.4 ko

La Jite : journée des initiatives territoriales pour l’emploi
Depuis 2014, le ministère du Travail organise la Journée des initiatives territoriales pour l’emploi (Jite) autour de thématiques prioritaires : accompagnement des TPE-PME, création d’entreprise, sécurisation des parcours des actifs, transitions numérique et énergétique. Elle fédère divers acteurs (services de l’État, membres du service public de l’emploi, réseau de l’insertion par l’activité économique, entreprises, branches professionnelles, consulaires et collectivités territoriales).
La Jite vise :
-  à valoriser et à essaimer les démarches partenariales innovantes portées par des acteurs du territoire au bénéfice des TPE-PME, des structures associatives et des actifs ;
-  à nourrir l’action publique en capitalisant sur des initiatives territoriales réussies, créatrices d’emploi ;
-  et enfin, à témoigner de la capacité d’une multitude d’acteurs à se mobiliser ensemble pour l’emploi.
Une quarantaine de de projets sont ainsi présentés chaque année.

Crédit photos : Cap digital