14 mai 2013
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Réunion du comité d’orientation des conditions de travail (COCT)

Michel Sapin, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a présidé le Comité d’Orientation des Conditions de Travail (COCT), qui s’est réuni le 14 mai. Dans le contexte difficile que nous traversons, la qualité du travail et les conditions de travail ne doivent pas être sacrifiées au motif de la crise économique.

Au contraire, le ministre a réaffirmé l’importance d’allier une politique du travail à la politique de l’emploi, pour que les emplois créés, aidés ou sauvegardés soient des emplois de qualité, c’est-à-dire durables, permettant aux salariés de développer leurs compétences, de construire une véritable carrière et de s’épanouir personnellement et professionnellement.

Qualité de l’emploi et qualité du travail vont de pair : si la qualité du travail et le bien-être au travail sont source de santé et de réalisation de soi, ils sont également un facteur décisif de performance des entreprises et de toute l’économie française.

Michel Sapin a présenté des propositions qui ont été débattues avec les membres du comité. La qualité du travail et la santé au travail seront des sujets de la Grande conférence sociale des 20 et 21 juin au cours de laquelle Etat et partenaires sociaux pourront s’accorder sur les trois grands chantiers de la période à venir :

  • la préparation du nouveau Plan Santé au travail,
  • la prévention de la pénibilité au travail en lien avec la réforme des retraites,
  • la promotion dans les entreprises de la qualité de vie au travail à partir des négociations en cours.
Le Conseil d’Orientation sur les Conditions de Travail (COCT) participe à la politique nationale de protection et de promotion de la santé-sécurité du travail et d’amélioration des conditions de travail.
Le COCT est présidé par le Ministre du travail. Il est composé :

  • de représentants de salariés (CGT, CFDT, CGT-FO, CFTC, CGC)
  • de représentants d’employeurs (MEDEF, CGPME, UPA, UNAPL, FNSEA/CNMCCA)
  • de personnes qualifiées (FNATH, ANDEVA, AFNOR)
  • d’organismes nationaux (ANACT, INRS, CNAMTS, ANSES, CCMSA, OPPBTP, InVS, IRSN)
  • d’administrations (DGT, DGAFP, DGTIM, DGCL, DGCIS, DGPR, DAFSL, DGS, DSS, DHOS, IGAS)
    Plus d’information dans le dossier consacré au COCT