7 novembre 2013
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Michel SAPIN et Sylvia PINEL se voient remettre le rapport de François NOGUE sur le développement de l’emploi dans le tourisme

François NOGUE, président du Conseil d’administration de Pôle emploi et directeur général délégué aux Ressources humaines à la SNCF, a remis le jeudi 7 novembre son rapport « Le tourisme, filière d’avenir - Développer l’emploi dans le tourisme » à Michel SAPIN, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, et à Sylvia PINEL, ministre de l’Artisanat, du commerce et du tourisme.

Le tourisme est une filière créatrice d’emplois durables sur l’ensemble du territoire, non délocalisables et dans des structures à la fois publiques et privées. Avec plus de 800 000 salariés et environ 2 millions d’emplois directs et indirects, l’enjeu de son développement dans le cadre de la bataille pour l’emploi qui est lancée est considérable. D’autant que des dizaines de milliers d’emplois restent non pourvus.

Compte tenu des perspectives d’investissement qui sont positives à moyen terme, et de la croissance attendue du nombre de touristes internationaux en France, les créations nettes d’emplois dans le tourisme au cours des prochaines années devraient se poursuivre.

Mais pour que ce potentiel se réalise, il importe que les organisations professionnelles, syndicales et les acteurs publics se mobilisent pour accompagner au mieux ses évolutions.

Car ce secteur fait face à des défis considérables, notamment en matière d’attractivité de ses métiers et d’adaptation des compétences à une demande constamment évolutive dans un contexte de concurrence internationale renforcée. Pour les relever, les propositions du rapport NOGUE seront précieuses.

Certaines déboucheront sur des actions rapidement menées avec les professionnels, comme le développement de formations prioritaires dans la filière pour répondre à l’enjeu des emplois non pourvus, la montée en puissance des emplois d’avenir dans le secteur, ou encore la mise en place d’une étude prospective sur les métiers et de démarches de gestion prévisionnelle d’emplois et de compétences.

D’autres enjeux tout aussi prioritaires devront être traités dans les prochains mois, mais nécessitent un travail d’approfondissement sur la base du rapport, soit parce qu’une expertise supplémentaire doit être faite, soit parce que l’engagement préalable des professionnels est nécessaire pour avancer. Dans cet objectif, Michel SAPIN et Sylvia PINEL lanceront un groupe de travail sur l’emploi et la formation dans le cadre des Assises du tourisme annoncées par le gouvernement le 5 novembre dernier et qui regroupera les acteurs publics et privés du secteur. Parmi les thèmes sur lesquels les Ministres porteront une attention particulière, on retrouvera l’attractivité des métiers du tourisme notamment auprès des jeunes, l’adéquation entre l’offre et la demande de compétences, le développement de l’alternance et les enjeux liés au travail saisonnier en matière de formation, de parcours professionnels et de conditions de travail.