28 mai 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Les demandeurs d’emploi en avril 2014

En avril 2014, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente et s’établit à 3,364 millions (+ 14800, +0,4%).
Pour les inscrits à Pôle emploi ayant ou non travaillé dans le mois (catégories A, B et C), l’évolution est du même ordre de grandeur (+0,7%, +36 400).
Ces chiffres reflètent la conjoncture observée en ce début d’année 2014. Ils appellent à la mobilisation générale pour la croissance et l’emploi, à tous les niveaux.

Ils doivent être analysés avec prudence du fait de la forte volatilité mensuelle des données. Ils ne dessinent pas encore la tendance du 2ème trimestre et ne contredisent pas plusieurs tendances de fond :

- le nombre de demandeurs d’emploi progresse moins vite qu’au début de l’année 2013 ;

- malgré la légère hausse enregistrée ce mois d’avril (d’ailleurs concentrée sur les jeunes hommes), la situation des jeunes s’améliore face au risque du chômage. En un an, d’avril 2013 à avril 2014, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans a diminué de -3,8%.

C’est dans la durée que s’inscrit l’action du gouvernement. C’est la durée qui permet aux acteurs de la croissance et de l’emploi (entrepreneurs, partenaires sociaux, collectivités locales, associations, services de l’Etat,…) de s’emparer et de faire jouer à plein les dispositifs favorables à l’emploi.

Le pacte de responsabilité et de solidarité permet aux entreprises d’investir et d’embaucher. Le gouvernement les accompagne dans leur investissement, la démarche doit désormais s’amplifier au niveau des branches professionnelles et des territoires.

Le gouvernement continue de mobiliser à tous les niveaux, sur tout le territoire, en s’appuyant aussi sur les initiatives locales et partenariales qui marchent. Cette mobilisation se renforce dès maintenant autour de l’apprentissage et de la formation des demandeurs d’emploi. Le succès des emplois d’avenir appelle une amplification de leur dynamique, pour qu’ils bénéficient à davantage de jeunes.

La préparation de la grande conférence sociale des 7 et 8 juillet est l’occasion d’aller plus loin dans la mobilisation générale pour l’emploi des jeunes mais aussi pour l’emploi des seniors pour lesquels le ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social, François Rebsamen présentera en juin des orientations nouvelles.

Tous les chiffres publiés par la DARES