6 mars 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Le chômage en France a baissé au quatrième trimestre

Aujourd’hui 6 mars est publiée au journal officiel la loi sur la formation professionnelle, l’emploi et la démocratie sociale. Ce texte important, créateurs de droits nouveaux, apporte de nouvelles armes dans la lutte contre le chômage.

Depuis bientôt deux ans, l’action du Gouvernement conjugue ainsi mesures immédiates pour répondre à l’urgence et réformes en profondeur pour améliorer durablement le fonctionnement du marché du travail.

Ce même jour, L’Insee publie les chiffres du chômage au sens du Bureau International du Travail (BIT). Cet indicateur, le seul qui soit retenu au niveau international et européen, n’est pas soumis aux aléas administratifs, contrairement au nombre d’inscrits à Pôle emploi.

Cette publication fait apparaître que :

  • Le chômage en France a baissé au 4ème trimestre 2013, conformément à l’ambition du Président de la République de voir le chômage commencer à reculer en fin d’année. C’est la première fois depuis la mi-2011. Il a ainsi baissé en taux de chômage, passant de 9,9 à 9,8%, et en valeur absolue : le nombre de chômeurs a diminué de 41 000.
  • Le chômage des jeunes est en fort recul depuis un an (-2,6 point entre les 4èmes trimestres 2012 et 2013). Ainsi, la France compte 85 000 jeunes chômeurs de moins fin 2013 que fin 2012.

L’amélioration progressive de la situation du marché du travail en 2013 se confirme donc. Cette amélioration était déjà visible dans la stabilisation du nombre d’inscrits à Pôle emploi au dernier trimestre de l’année, et les premières créations d’emplois par le secteur privé depuis un an et demi.

La bataille pour l’emploi se poursuit et va encore s’amplifier. Je salue l’implication des partenaires sociaux dans la construction du « Pacte de responsabilité », dont le relevé de conclusion soumis à signature est un élément déterminant du succès.