19 octobre 2012
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Négociation positive sur le contrat de génération

Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, salue l’aboutissement de la négociation sur le contrat de génération.
Cette négociation s’est déroulée dans un climat d’engagement et de responsabilité, et a permis aux organisations syndicales et patronales de trouver rapidement un accord.

C’est un premier succès important de la méthode privilégiée par le Gouvernement : la confiance dans les partenaires sociaux pour trouver le bon équilibre entre les aspirations des salariés, des jeunes et des demandeurs d’emploi et les besoins des entreprises.

Les partenaires sociaux démontrent ainsi leur capacité à parvenir à des accords ambitieux, dans des délais compatibles avec l’urgence de la bataille pour l’emploi.

Les organisations vont désormais se prononcer, dans le cadre de leurs instances internes, sur la signature de l’accord, que le ministre espère le plus large possible.

Le Gouvernement prépare désormais le projet de loi déclinant l’accord sur le contrat de génération. Ce texte sera examiné par le conseil des ministres le 12 décembre puis sera discuté en janvier au Parlement.

Ainsi prend corps un engagement majeur du Président de la République lors de la campagne électorale. L’accord d’aujourd’hui est le gage pour demain d’un vaste mouvement dans les entreprises en faveur de l’emploi stable des jeunes, du maintien en activité des seniors et de la transmission des compétences.