23 janvier 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Accord dans la branche du bricolage sur les ouvertures dominicales : des garanties pour les salariés volontaires travaillant le dimanche

Conformément aux conditions posées par le Gouvernement, un accord a été conclu entre la fédération des magasins de bricolage et des organisations syndicales –majoritaires– de la branche du bricolage concernant les garanties et les contreparties applicables aux salariés volontaires qui travaillent le dimanche.

Cet accord s’appliquera à tous les salariés travaillant le dimanche dans le secteur du bricolage dans le cadre de la dérogation temporaire accordée aux établissements déjà concernés par des ouvertures dominicales, dont la liste définitive est désormais fixée.

Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, estime le contenu de l’accord conforme aux engagements souscrits par la profession. Il permet de garantir l’effectivité du volontariat et des contreparties substantielles pour les salariés travaillant le dimanche.

Le dialogue social sera au cœur du futur nouveau cadre législatif relatif au repos dominical et ses exceptions qui sera présenté d’ici la fin de l’année.