11 juillet 2014
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Tous mobilisés en faveur de l’emploi : signature d’un protocole d’accord entre Pôle emploi et FACE

Jeudi 10 juillet 2014, François REBSAMEN, ministre du Travail, de l’emploi et du dialogue social a participé à la signature du protocole d’accord national entre FACE Fondation Agir Contre l’Exclusion et Pôle emploi.

Crédit photos : DICOM/Ministère du Travail/Jacky Frenoy

Le Ministre du Travail a tout d’abord félicité la Fondation pour ses initiatives en faveur de l’emploi, rappelant que la mobilisation de tous est nécessaire pour lutter contre le chômage.

« Ce protocole d’accord entre Pôle emploi et FACE est un produit de cette mobilisation et engage les entreprises »

A cette occasion, François REBSAMEN a rappelé que la grande conférence sociale pour l’emploi, qui s’est déroulée les 7 et 8 juillet, a identifié trois priorités pour l’emploi :
1. l’insertion professionnelle des jeunes, notamment par le biais de l’apprentissage ;
2. le retour à l’emploi des plus fragiles et prioritairement des séniors ;
3. et la lutte contre le chômage de longue durée.

Or, le protocole d’accord entre Pôle emploi et FACE comprend ses trois axes.

Objectifs de l’accord

- Développer une connaissance réciproque pour se mobiliser ensemble plus efficacement, en s’appuyant sur la complémentarité de compétences des deux réseaux.
- Mettre en œuvre des actions concrètes dans les régions pour faciliter le retour à l’emploi des personnes les plus éloignées de l’emploi en prenant en compte leurs besoins : jeunes, seniors, femmes, personnes présentant des handicaps, demandeurs d’emploi de longue durée.
- Innover sur les territoires pour construire des réponses adaptées aux enjeux de compétitivité et aux évolutions du marché du travail, tout en réduisant les inégalités sociales et territoriales.
- Capitaliser sur les réussites et promouvoir les actions innovantes au plan local pour faire vivre et ancrer ce partenariat dans les pratiques quotidiennes.
- S’inscrire dans les enjeux fixés dans le présent accord et rendre compte des résultats obtenus.

Par ailleurs, François REBSAMEN a rappelé le rôle primordial des entreprises en faveur de l’emploi qui peuvent accueillir des demandeurs d’emploi pour qu’ils se forment, ou « qui peuvent permettre à des jeunes ou des séniors demandeurs d’emploi de découvrir une activité professionnelle, de préciser leur projet, de construire un contact privilégié grâce aux périodes de mise en situation professionnelle. »

A cette occasion, le Ministre a salué l’engagement de mobilisation de 1 500 entreprises adhérentes pour accueillir 5 000 demandeurs d’emploi par an en immersion.

« Agir pour les plus fragiles afin qu’ils retrouvent le chemin vers l’emploi est une exigence sociale mais c’est aussi un levier économique »

Par ailleurs, François REBSAMEN a annoncé :

- une réunion à la rentrée avec les partenaires sociaux, les collectivités territoriales et des associations « pour déterminer les priorités d’une mobilisation collective pour les plus éloignés de l’emploi ».

- Pôle emploi étendra d’ici fin 2014 son accompagnement renforcé à 80 000 demandeurs d’emploi particulièrement éloignés de l’emploi.

- 80 000 contrats aidés marchands seront financés en 2015 et recentrés sur les chômeurs de longue durée, les seniors et les travailleurs handicapés

- Un contrat de professionnalisation « Nouvelle carrière » sera élaboré pour développer l’alternance pour les demandeurs d’emploi séniors.

« L’Etat sera donc au rendez-vous », a déclaré le Ministre du Travail avant de conclure : « mais il aura besoin de démarches comme celle que nous engageons aujourd’hui pour amplifier le mouvement et réussir face au défi considérable qui nous attend ».