28 novembre 2013
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace

Contrat de génération : François Hollande et Michel Sapin se sont rendus à Aubervilliers

Le président de la République, François Hollande, et le ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Michel Sapin, se sont rendus le 28 novembre au sein du groupe Solvay international à Aubervilliers pour faire un tour d’horizon sur le dispositif Contrat de génération au sein d’entreprises de différentes tailles. Ils ont rencontré des dirigeants, des salariés jeunes et séniors, ainsi que des représentants d’organisations syndicales.

En présence de Jean Daubigny, Préfet de Région et de Laurent Vilboeuf, Directeur régional, des chefs d’entreprises ainsi que des binômes "jeunes-seniors" ont pu exprimer leur adhésion à ce dispositif, jugé efficace et pertinent, tant en termes de compétitivité des entreprises que de recrutements de jeunes en CDI, et de maintien des seniors en emploi.

Ainsi, dans la TPE Okavango, Laure Tataris et Jean-Yves Ysequel forment un binôme convaincant et convaincu. " Il y a pour moi et avec mon tuteur une réelle collaboration de fond", raconte Laure, jeune recrutée grâce au dispositif, avant d’ajouter : «  Le Contrat de Génération, au-delà de l’obtention d’un poste en CDI, me permet vraiment de prendre les devants dans un partenariat très enrichissant au contact d’un senior qui bénéficie d’une réelle expérience."

Jean-Yves Ysequel, senior proche de la retraite, se ravit lui aussi de cette expérience partenariale : "Laure est une collègue très agréable et pour moi, senior, c’est très valorisant. Savoir que lorsque je partirai, mon savoir-faire technique mais aussi l’aptitude à prendre les affaires en mains seront transmis est très important. Former Laure me permet en quelque sorte de finir mon chemin d’une façon très valorisante, très agréable."

Suite aux différents témoignages, Michel Sapin a rappelé que "13 accords de branches ont d’ores et déjà été signés, et concernent 3,5 millions de salariés. En outre, 17 autres seront signés avant la fin de l’année. Ainsi, l’objectif des 100 000 jeunes recrutés et seniors maintenus en poste sera atteint d’ici la fin 2013".

Le rôle des pouvoirs publics, dans le déploiement de ce dispositif national a également été salué par le Ministre du Travail (collectivités, OPCA, services déconcentrés de l’Etat …).

Pour conclure cette matinée d’échanges avec les salariés concernés, François Hollande a signé le parrainage des salariés des 3 entreprises présentes : Okavango (-de 50 salariés), Magnum (-de 300), et Solvay (+ de 300). Puis il a souligné : "les réalités humaines comptent à travers vous tous qui témoignez. Une mesure ne suffit pas, il faut aussi comprendre ce qu’elle représente : c’est un CDI pour un jeune et le maintien en emploi d’un senior. Le Contrat de Génération, c’est aussi une mesure qui permet au senior de savoir qu’il y aura une suite après, une solidarité entre les âges. Il y a une mobilisation totale des services de l’Etat que je remercie, celle des entreprises et celle des partenaires sociaux. C’est une belle idée qui permet de lutter contre la précarité et qui introduit une réelle solidarité. Le Contrat de Génération permet aussi un renouvellement de la pyramide des âges, c’est un dispositif qui assure la compétitivité des entreprises. S’il faut une négociation dans les entreprises de plus de 300 salariés, ceci implique de fait, que ce dispositif est vraiment pensé, mieux calibré. Je porte depuis 18 mois cette ambition de redresser la France et j’assume pleinement cette politique de soutien aux entreprises, parce qu’il faut être unis et ensemble pour appeler la confiance, qui doit bien sûr se mériter".

En savoir plus sur le contrat de génération.